Réflexions sur le savoir et l’expérience

Publié en été 2015
par Colman Warren

Au fur et à mesure que les analystes deviennent plus expérimentés, le savoir théorique s’intègre davantage, devient implicite et se transforme progressivement en une sagesse pratique (phronesis) telle que l’a décrite Aristote. Bien que menant à une plus grande liberté dans la façon de travailler, cela demeure assujetti à la pratique permanente de la discipline que représente l’attitude analytique. À la lumière de mon propre dévelop- pement en tant qu’analyste, je pense que l’analyste travaille de plus en plus avec le soi plutôt qu’avec le moi, ce que je relie à ce que dit Fordham du « non-savoir à l’avance ». J’examine certaines implications sur les limites, l’énaction (enactment) et l’utilisation de renseignements personnels, en relation avec du matériel clinique. Je compare l’analyse avec les traditions de sagesse de la pratique religieuse, pensant que l’analyse s’inscrit dans une façon de vivre enracinée dans les valeurs humaines de compassion et de bienveillance.

Colman Warren

Warren Colman est analyste didacticien et superviseur à la SAP (Society of Analytical Psychology, Londres), et rédacteur consultant du Journal of Analytical Psychology. Il donne des cours, conférences et supervisions dans de nombreux pays, et a publié de nombreux articles sur divers sujets, dont les interactions dans le couple, la sexualité, le soi, la synchronicité et le processus thérapeutique. Il est actuellement en cours d’écriture d’un livre The Emergence of Symbolic Imagination qui sera publié par Spring Publication, et il est invité à donner une conférence aux Zurich Lecture Series en octobre 2014.